17 janvier 2017 admin-kottmann

En 2017, j’ai décidé de faire du réseau Linkedin « INTELLIGENT »

Au début des années 2010, je me suis aperçu que le réseau Linkedin était de mon point de vue plus professionnel que Viadéo. Je décidais de quitter Viadéo pour me lancer  » A fond  » dans Linkedin. C’était bien la mon erreur. Car j’avoue m’être trompé de stratégie. Comment me direz-vous? Tout simplement à l’époque, privilégiant « L’ACTION » dans le but d’avoir le plus de visibilité, j’ai « REAGIS » plutôt que de « REFLECHIR ». En effet, j’ai réagis en suivant un effet de mode par la poursuite d’un nombre incalculable de demandes de contacts certe au plus près de mes affinités professionnelles se jouxtant à mes compétences d’expert. Au bout d’un certain temps, je me suis aperçu que cette démarche était inappropriée.

Pourquoi était-elle inappropriée ?

Etant très proactif sur ce réseau, j’ai beaucoup échangé sur les post de mon réseau privilégiant l’intélligence collective de celui-ci. Je ne vous dit pas le nombre incalculable de  » J’AIME  » et de  » FELICITATION  » ainsi qu de  » JOYEUX ANNIVERSAIRE »que j’ai pu envoyer.

La sangsue a deux filles: Donne! donne! Trois choses sont insatiables, Quatre ne disent jamais : Assez! (La bible)

Partant du principe qu’il faut beaucoup donner (sincèrement et avec altruisme) avant de recevoir, je répondais aux sollicitations me demandant des conseils dans mon domaine d’expertise…Et puis, plus rien !

Je m’en étonnais en faisant part à des « SAGES » des réseaux sociaux. Leur réponse me satisfaisait à l’époque. Ils me disait  » Christian, il faut publier du contenu, s’interesser aux activités de tes contacts, partager sur les forums, et tu verras…Un jour…!!!!!!

Le proverbe cité ci-dessus, soulève la question du   » PRINCIPE DE LA GRATUITE  » monnaie courante dans les réseaux sociaux. Je suis convaincu qu’elle doit être incluse dans la stratégie d’un professionnel. Mais de manière intelligente et parcimonieuse. Encore une fois,  » Comment me direz-vous? « .

En privilégiant la rareté de l’information !!

Talleyrand a écrit un jour ceci:

 » L’homme est prêt à tout pourvu qu’on le lui dise avec mystère ; qui veut être cru doit parler bas.  »

Nous sommes une génération hyper connectée perdant parfois le sens des réalités.(Je parle en terme général. Cela ne vous concerne pas…Bien sur) Les réputations se font se défont sur un « simple clic ». Bon, OK, ça fait partie de la règle du jeu. Publier un article dont ont a fait 100 fois la lecture par ailleurs est inefficace(toujours de mon point de vue) Par exemple: Je prends mon domaine d’expertise. J’écris un article sur « Les fondamentaux de la vente « ,  je suis convaincu que la plupart des gens ne le liront pas ! Ils s’en fichent. En plus, ils auront raisons !

Les articles et les postes sont faits pour provoquer les débats et nourrir la réflexion; pas pour casser. L’objectif :construire en avançant ! Pour ça, j’en suis arrivé à la conclusion que si je souhaite que ma voix soit entendue, je dois privilégier la rareté de mes articles. La preuve, mon dernier article date du 12 juillet 2016. = Première décision !

J’ai pris une  » Deuxième décision « .

« Ne plus prendre de demande de contacts non argumentée »

Comme je l’écrivais plus haut *, dorénavant quand quelqu’un ma fait une demande de contact, je l’accepte aussitôt (ou pas) pour lui envoyer un message dans la foulée que je vous livre ci-dessous:

«  Bonjour …………….., Je suis flatté que vous ayez émis le désir de faire partie de mon réseau. Je n’accepte plus les demandes de contact non argumentées. Elles font perdre du temps à la personne qui accepte et à celle qui en fait la demande. Ne le prenez pas mal, je vous demande avec bienveillance de me dire pourquoi vous souhaitez être dans mon réseau. En l’absence de votre réponse d’ici une semaine, je me verrais contraint de vous retirer de mes contacts. Je ne suis pas à la recherche de contacts mais d’un réseau proactif et bien construit. Exploser mon nombre de contacts est un concours auquel je ne participe pas. Si vous répondez par la positive, soyez sur de mon soutien vous concernant. Voilà, la balle est dans votre camps « .

Point à la ligne. Il n’y a pas d’agressivité, ni de sentiments. Juste un message « PRO ».

C’est fou le nombre de gens qui me demandent « en contact » sans même avoir été sur ma fiche Linkedin !!!! Avant de faire la demande de contact auprès d’un professionnel quel qu’il soit, je vais sur sa fiche pour voir si nous avons des affinités et mieux le connaître. Ou alors, j’en ai entendu parlé ! C’est pourtant un principe de « BASE » alors pourquoi personne n’argumente sa demande ? Vous accepteriez vous si quelqu’un frappe à votre porte  et qu’il vous dise  » je peut devenir ton ami et manger chez toi ce soir ? » Vous seriez peut-être estomaqué par sa demande ! (voyez le côté analogique et métaphorique de mes propos svp)

Pour finir, je finis mon article avec une citation de Tayllerand :

 » Il y a trois savoirs : le savoir proprement dit, le savoir-faire, et puis le savoir-vivre : les deux derniers dispensent bien souvent du premier. «